Une journée à Canterbury dans le sud-est de l’Angleterre.

Pour des raisons évidentes de proximité, une journée à Canterbury s’adresse plus particulièrement à celles et ceux qui ont la chance d’habiter les Hauts de France. Toutefois, lors d’un séjour à Londres ou dans le sud-est de l’Angleterre, Canterbury est une extension parfaite. La capitale britannique se trouve à moins 100 km du siège de l’église anglicane.

Pour passer une journée à Canterbury, il faut prendre le bateau. Entre Calais et Douvres, la compagnie de ferries P&O offre très régulièrement des tarifs aller et retour journée très intéressant. Hors saison, on peut souvent trouver un billet (voiture + passagers) à moins de 40 €. La traversée maritime ne dure que 90 minutes et l’arrivée à Douvres offres une vue magnifique sur les falaises blanches de Douvres. Une fois les contrôles passés, en route pour Canterbury ! Moins d’une demi-heure plus tard et environ 30 kilomètres, ça y est on y est.

Se garer sans souci à Canterbury

Park and ride_Canterbury

Canterbury est une ville historique et son pittoresque centre ville n’est pas accessible aux véhicules. Certes, il existe des parkings payants en bordure du centre historique, mais la meilleures solution reste encore les parkings relais. En anglais, il suffit de suivre les panneaux Park and Ride. Le principe est simple. Tous les jours de la semaine, même le dimanche, on gare la voiture et on prend le bus qui dépose ses passagers à la gare routière qui se trouve à l’entrée des rues piétonnes. Il suffit de montrer le ticket de parking au chauffeur du bus.

Les bus sont tous équipés du wifi et c’est gratuit ! Le prix du parking est de 3,50 livres et on paie au retour (pièces ou billets, pas de carte bancaire). Il existe trois parkings Park and Ride à Canterbury. Wincheap, Strurry Road, mais celui qui nous intéresse est celui de New Dover Road. On quitte l’A2, on prend la direction A2050 Canterbury.Au rond-point, le parking est à gauche. Wincheap fera tout aussi bien l’affaire. Depuis l’A2, il suffit de prendre la sortie suivante (A28 Ashford) et suivre les indications (tout de suite à droite, puis à gauche). Le parking de Wincheap se trouve face à la zone commerciale.

Shopping ou histoire ?

Une fois à la gare routière, que faire ? Pour garder les mains libres pendant la balade, on opte pour la balade. Le cœur de Canterbury regorge de points d’intérêts. On remontera donc vers l’avant du bus et vers la gauche dans St George Street. En vérité, même si on choisit l’option historique, le shopping est aujourd’hui omniprésent. On remontra donc tout droit jusqu’à Westgate, soit plus ou moins 800 mètres à faire à son propre rythme.

Un must à visiter : la Cathédrale de Canterbury.

S’il y a à Canterbury un édifice qu’il faut absolument visiter, il s’agit bien de la cathédrale. Lorsqu’on a remonté St George Street et atteint Parade, on trouvera Mercery Lane sur la droite (à l’angle du Prêt à manger). Cette ruelle étroite mène à Butter Market et Christchurch Gate, l’entrée de la Cathédrale de Canterbury.

La cathédrale de Canterbury

La cathédrale de Canterbury est un bijou d’architecture gothique dont la construction remonte à la fin du 12eme siècle. Si tout ce qui est à portée du regard est splendide, il ne faut cependant pas oublier de lever les yeux au ciel sous la tour centrale (la tour Harry Bell). La vue sur les voûtes y est tout simplement magnifique ! L’excellence a un prix. Ici, c’est 12,50 livres par adultes.

On revient sur Parade.

On revient sur Parade, mais pas pour longtemps. Seulement quelques pas et on atteint Hight Street. Vers la moitié de la rue coule la rivière Stour sur laquelle il est possible de faire une balade en barque. Mais ce qui attire surtout l’attention, c’est Old Weavers’ House. La bâtisse dont la construction remonte au 12eme siècle est une ancienne usine de tissage. Son style d’architecture Tudor est admirable.

Si on jette un œil le long de la rivière, on parviendra à apercevoir la chaise aux sorcières. Instrument de torture, il permettait à coup sûr de démasquer les sorcières. La suspecte était fermement attachée sur la chaise, puis plongée dans la rivière. Si elle survivait, c’est qu’elle était bel et bien une sorcière et on la brûlait. Au contraire, si elle mourait, c’est qu’elle était innocente !

Westgate Canterbury

On termine la balade sur High Street en atteignant Westgate. Comme son nom l’indique, ils s’agissait de la porte ouest des remparts de Canterbury. C’est l’unique porte restante et elle date du 14ème siècle.

Que serait une journée à Canterbury sans shopping ?

Whitefriars Canterbury

Après cette bonne balade, retour vers le point de départ et Whitefriars, un espace dédié au shopping. C’est en 1999, que les travaux ont commencé pour remplacer les anciens bâtiments datant des années 1950-70 et dont l’architecture était franchement douteuse. Ouvert en 2005, c’est aujourd’hui un centre commerciale « intelligent », à ciel ouvert et complètement piétonnier.

Depuis Westgate, on redescend donc vers Mercery Lane et là, au lieu de retourner vers la cathédrale, on tourne à droite, sur St Magaret’s St. Avant de faire les magasins, on peut découvrir la vie à Canterbury au moyen age dans Canterbury Tales, reconstitution en mannequins de cire. Enfin, on accédera à Whitefriars en empruntant Marlow Arcade au niveau de la boutique HMV avant de retourner vers l’arrêt de bus les bras chargés de paquets !

Voilà, cette journée à Canterbury s’achève. Il ne faut surtout pas avoir oublié de garder 3,50 livres en monnaie pour régler le parking. La machine n’accepte pas encore les cartes de crédit.

Déjeuner au pub.

Pub Three Tuns Canterbury

Passer une journée à Canterbury sans faire un arrêt au pub, c’est un peu comme un hamburger sans steak haché ! On profitera de la pose déjeuner pour réparer l’oubli et se laisser tenter par des spécialités locales, les Pub Classics sur le menu. Un fish and chips, une pie ou un poulet Tikka Massala. A Canterbury, il y a embarrass du choix, mais un pub est particulièrement intéressant. C’est le Three Tuns, surtout quand on réussi à s’installer à l’arrière du bar, un endroit cosy et tamisé à côté de la grande cheminée. Le Three Tuns se trouve sur Watling St, au bout de St Margaret’s St qu’on a emprunté pour rejoindre Whitefriars.

A faire dans le Kent.

Canterbury

Pin It on Pinterest

Share This